Partie II Mise en perspective: les représentations de Paris. Paris, entre splendeur et misère.

Mise en perspective: les représentations de Paris

Paris, entre splendeur et misère

                Paris a toujours donné lieu à une multitude de représentations, y compris de nos jours. Cette partie a été pensée pour aider les élèves à établir des liens, à faire des rapprochements entre les deux œuvres au programme et d'autres œuvres littéraires, picturales, musicales, photographiques, etc. des XIXe et XXe siècles.

                En effet, Baudelaire et Modiano ne sont pas les seuls à avoir écrit sur Paris. De nombreux artistes ont trouvé dans Paris une source d'inspiration inépuisable. Beaucoup d'entre eux y ont vécu et se sont réapproprié la ville. Ce sont d'ailleurs souvent des flâneurs d'un quartier déterminé (le Quartier latin, Montparnasse, Belleville, etc.). On peut ainsi parler du Paris de Zola, de Modiano, de Toulouse-Lautrec, de Jean-François Truffaut ou de Robert Doisneau… Entre attraction et répulsion, splendeur et misère, foule et solitude, passé, présent et éternité, Paris est la ville de toutes les interprétations. En d’autres mots, on peut dire qu’à chaque artiste, ou presque, correspond un regard différent sur Paris, nous allons donc tenter d’offrir un panorama de ces représentations.

 

 

Les sous-parties :

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×